Sports d'hiver

Depuis près de 40 ans, différents sports de neige se sont développés dans le Jura. D'abord le ski de fond avec l’avènement du pas du patineur, qui a rendu ce sport très populaire.
Cette dernière décennie a vu un engouement marqué pour la pratique de la raquette à neige. Une activé qui rencontre de plus en plus d'adeptes en raison de sa simplicité et de ses bienfaits sur la santé.
La marche en famille, sans aucun accessoire, sur des pistes balisées à cet effet, attire également de plus en plus de personnes dans la plupart des stations jurassiennes.
En fin de semaine et durant les vacances hivernales, toutes ces activités drainent de nombreux citadins venus de la plaine.

Endroits emblématiques

Les trois sites d'implantation d'éoliennes prévus : Bel Coster, Sur Grati et Le Mollendruz, figuraient déjà dans les années septante sur les itinéraires très populaires élaborés par le Club Alpin Suisse.

Circuit de Bel Coster
"On jouit d'ici (Grand Bel Coster) d'une vue exceptionnelle sur les sommets jurassiens, en particulier sur la Dent de Vaulion et Le Mont d'Or. La vue s'étend jusqu'aux Alpes et sur les zones de ski de fond de Jougne et Les Hôpitaux Neufs." Maurice Brandt

Circuit Col du Mollendruz - Chalet Dernier
"C'est un magnifique trajet où faibles montées et descentes alternent et où on traverse souvent de courtes sections de forêt. La vue y est très belle sur les Alpes avec le Lac Léman et le Plateau. Au retour on aura une vue sur les sommets du Jura, en particulier sur la Dent de Vaulion et Le Mont d'Or en curieuse perspective. A l'extrémité de la boucle, au Chalet Dernier, la montagne forme un promontoire en position très dégagée. " Maurice Brandt

Premier - Sur Grati - Dent de Vaulion
"C'est un itinéraire extraordinaire de par la beauté des paysages traversés et par les coups d’œil étendus dont on jouit. On part des premiers contreforts du Jura pour aboutir sur un sommet au panorama exceptionnel." Maurice Brandt

Est-ce que la présence des éoliennes industrielles, et les risques de projection de glace qu'elles comportent en hiver, est compatible avec le bien être et la sécurité des usagers des crêtes du Jura ?
Cette question essentielle ne trouve malheureusement aucune garantie suffisante pour imaginer qu'une telle cohabitation soit possible dans un proche avenir.
En effet, la vocation première des crêtes jurassiennes sera sans aucun doute remise en question par la présence envahissante des aérogénérateurs industriels tournant au-dessus des promeneurs, skieurs et autres amateurs de sports de neige.
Quant à la sécurité de ces personnes, elle ne pourra être assurée comme en témoigneront les panneaux de signalisation de danger placés devant chaque éolienne.

Source :
Maurice Brandt, Ski dans le Jura, Club Alpin Suisse, 1981

Mots-clés: Eolienne, Jura, Patrimoine, Paysage